Robert Hofer
Photographe



La série des Phytogrammes débute par l'expérience de l'empreinte lumineuse de la plante placée dans l'agrandisseur, là où se trouve habituellement le négatif au moment du tirage en laboratoire. Elle se révèle à l'inverse, comme un "négatif végétal" sur fond noir. Cette image unique, puisque sans autre support que son sujet, est scannée puis imprimée.

Le résultat est saisissant; structures, nervures, architectures; les formes se révèlent avec une acuité troublante, une précision surréelle bien qu'on soit au cœur même de la réalité la plus nette. La vision en négatif contribue à transformer la plante, en un objet graphique inédit qui renvoie à une chose à la fois connue - un iris, une feuille de ficus ou de vigne vierge - et tout à fait nouvelle: il y a bien révélation, au sens où un monde apparaît à nos yeux alors même qu'il existe tel quel, depuis toujours accessible.

Dans la deuxième série des Phytogrammes, Robert Hofer élargit, en même temps que ses formats, le champ des possibilités. En positif, la plante, qu'elle vienne des pots de Marie ou des herbiers de la flore alpestre conservés, est désormais scannée directement. Elle se donne comme un constat poétique, sans autre affect que sa propre nature, dans la complexité étonnante ou la simplicité charmante, objectivée telle qu'en elle-même.

Marie Aymon, historienne de l'art et galeriste

Compléments:

Lien internet

Renseignements:

E-mail

Veuillez remplir les champs



Ferme-Asile, Centre artistique et culturel, Promenade des Pêcheurs 10, (CH) 1950 Sion, Valais tel : +41 (0)27/203.21.11 mail : info@ferme-asile.ch

Restaurant tel : +41 (0)27/203.40.98 mail : restaurant@ferme-asile.ch