Saveurs Savantes
Déguster et percevoir
le 25 janvier 2018

Lieu: La Grange

 

Venez partager savoirs et saveurs dans le cadre unique et magique de la grange avec l'oenologue Madeleine Gay  et Véronique Mauron, curatrice de l'exposition Cela va faire des vagues de Carmin Perrin et Pierre-Alain Zuber.

Une soirée originale et unique qui vous permettra de déguster 9 crus des Vins de Sion (BonvinFavreProvinsVarone) et 9 plats du restaurant de la Ferme-Asile, autour d'une table installée au coeur de l'exposition. Une opportunité exceptionnelle pour affiner notre goût, savourer des crus exceptionnels, aller à la découverte du travail d'un artiste et passer un moment agréable et chaleureux.

13 personnes maximum / Réservation obligatoire au 027 203 21 11 ou info@ferme-asile.ch

 

Horaires et dates
18h30
le 25 janvier 2018

Tarifs
Tarif unique : 70.-
Evènement hors Pass et abonnements
Réservations
+41(0)27 203 21 11
Réserver en ligne
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Yoga : vivre la vague
le 3 février 2018

Lieu: La Grange

La vague en mode yoga!

Une approche corporelle pour ressentir de l’intérieur le mouvement de la vague, ce déploiement qui traverse le corps, pour percevoir ces mouvements infimes et subtils qui, mis ensemble, déclenchent le mouvement.

Le Lu Jong est un enchaînement de mouvements simples, accessibles à tous, ancré dans la tradition du Tantrayana, relié aux connaissances de la médecine tibétaine. Romaine Bovier a mis son expérience au service de la relation "corps esprit". Elle puise sa pratique et son savoir dans l'expérience avec l'art et la thérapie exercé en pédopsychiatrie et en foyer ainsi que dans la connaissance bouddhiste tibétaine.

Infos pratiques :

Habits et chaussures comfortables  

Romaine Bovier est née en 1980 au pied du vallon de Réchy. Depuis toujours le mouvement la porte, de la gymnastique rythmique sportive à la performance, en passant par la danse contemporaine pour se pencher plus précisément sur la relation "corps esprit".



Horaires et dates
10h-11h
le 3 février 2018

Réservations
+41(0)27 203 21 11
Réserver en ligne
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Au creux de la vague
Atelier enfants
le 3 février 2018

Lieu: Petite Salle

Pendant que les parents visitent l'expo ou participent aux conférences, les enfants créent une immense oeuvre collective! Pas besoin de réserver, il suffit d'arriver et d'enfiler un tablier!

Inspiré par le thème de l'exposition de Carmen Perrin et Pierre-Alain Zuber, cet atelier en continu permettra aux enfants d'expérimenter de multiples techniques. Sur un immense fond représentant les vagues, ils inséreront les éléments d’un fond marin, coraux, poissons, algues, trésors, au gré de leur imagination avec des techniques diverses (découpage, coloriage, collage, impression, etc.) : une immersion totale dans la créativité pour tous les artistes en herbe!

Par Véronique Michelet, artiste et animatrice socio-culturelle, responsable médiation enfants pour la Ferme-Asile

Horaires et dates
samedi de 15 à 18 heures
le 3 février 2018

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Danse la vague
Performace de Tamara Baci
le 3 février 2018

Lieu: La Grange

Annulé : merci de votre compréhension

Une interprétation de la vague et une performance au cœur de l’installation par une artiste à la renommée internationale.

Par la danseuse Tamara Bacci, lauréate du Prix de la danse 2017.

Horaires et dates
19H30
le 3 février 2018

Tarifs
Entrée libre
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Saveurs Savantes
Déguster et percevoir
le 1 mars 2018


Venez partager savoirs et saveurs dans le cadre unique et magique de la grange avec l'oenologue Madeleine Gay  et Véronique Mauron, curatrice de l'exposition Cela va faire des vagues de Carmin Perrin et Pierre-Alain Zuber.

Une soirée originale et unique qui vous permettra de déguster 9 crus des Vins de Sion (BonvinFavreProvinsVarone) et 9 plats du restaurant de la Ferme-Asile, autour d'une table installée au coeur de l'exposition. Une opportunité exceptionnelle pour affiner notre goût, savourer des crus exceptionnels, aller à la découverte du travail d'un artiste et passer un moment agréable et chaleureux.

13 personnes maximum / Réservation obligatoire au 027 203 21 11 ou info@ferme-asile.ch

Horaires et dates
18h30
le 1 mars 2018

Tarifs
tarif unique : 70.-
Evènement hors Pass et abonnements
Réservations
+41(0)27 203 21 11
Réserver en ligne
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Vernissage et lecture
Pierre-André Milhit, La couleuvre qui se mordait la queue
le 20 mars 2018


Vernissage du 4ème ouvrage de Pierre-André Milhit, aux éditions d'autre part.

La poésie des pages est en miroir, de la tête aux pieds dans un exercice d’allers-retours qui redouble notre plaisir de lecteur. Les vers libres du poète géomètre répondent aux exigences des nombres premiers qui ne se réduisent qu’à eux-mêmes, nous laissant savourer les doubles sens et les paires de claques langagières. Ce livre palindrome est drôle, fantasque et riche de trouvailles dont Pierre-André Milhit est le comptable talentueux.

Pierre-André Milhit,  né à Saxon en 1954 vit à Montorge sur Sion. Sa poésie est une quête de sonorités, de rythmes et de confrontations d'images. Milhit est un adepte de la contrainte. Il s'impose des textes structurés qui lui permettent d'aborder le quotidien, dans sa nudité et sa démesure. Il a successivement publié aux éditions d’autre part L’inventaire des lunes (2010), La garde-barrière dit que l’amour arrive à l’heure (2013) et 1440 minutes (2015).



 

Horaires et dates
20h30
le 20 mars 2018

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Plans-fixes : Irma Dütsch
le 24 mars 2018

Lieu: grange

Première femme suisse à avoir reçu une étoile au Guide Michelin, Irma Dütsch a fait du Waldhotel Fletschhorn, à 1800 mètres d’altitude, un restaurant gastronomique connu dans le monde entier. Le Fletschhorn ? « Un coin perdu » avec vue sur des sommets tutoyant les 4000, à une trentaine de minutes de Saas-Fee. Du blanc, encore du blanc et une incroyable solitude.

C’est son mari, d’origine thurgovienne et fin spécialiste des vins du Valais, qui acquit en secret ce qui fut jadis une cabane de douaniers, puis un café et une auberge de jeunesse. Avant de devenir l’écrin de l’une des plus grandes tables du monde.

Lorsque, surprise, Irma Dütsch découvre le lieu, ses « deux filles à la main », de retour de Montréal, San Francisco et Mexico où elle avait pratiqué son métier, elle fut littéralement effondrée. Mais là où d’autres auraient renoncé, après quelques jours de réflexion, la voici qui se lance dans l’aventure. Elle durera 32 ans et a débuté par l’élaboration d’une tarte Tatin !

Cheveux ras, toute de noir vêtue (merci, Christa de Carouge), celle qui fut cuisinière de l’année en 1994 a su créer dans son restaurant une ambiance de famille. Essentielle, l’atmosphère car, pour Irma, tout commence par l’accueil, l’attention portée à des hôtes dont la plupart venaient de très loin et qu’il lui est arrivé d’emmener en randonnée alpestre.

L’art de la table ? Le plaisir festif de recevoir et… l’écoute que la cuisinière porte à ses aliments. Car, révèle-t-elle dans ce Plans-Fixes, « les aliments parlent ». Pour être sûre d’être bien comprise, elle ajoute que « la cuisine, c’est « plus que des recettes », en précisant que « la sauce est l’âme d’un plat. » En voici quelques-uns qui ont fait sa réputation : la tarte de Zoug, la poularde au foin, la grande truite du lac de Bienne, le riz à l’impératrice, une mousse au chocolat… Mais, dans ce Plans-Fixes qui relate cette formidable aventure, Irma Dütsch ne lève que timidement le voile sur ses secrets de fabrication. C’est qu’il y a des livres pour ça et qu’elle en a écrit beaucoup. Pour n’en citer qu’un, recommandons « Les Festins d’Irma Dütsch », paru en 2013 (*), ouvrage dans lequel elle célèbre, s’inspirant de recettes traditionnelles revisitées, 18 fêtes marquant une année, de Noël à la Saint-Sylvestre sans oublier Pâques et…la Bénichon.
Ah ! la Bénichon, retour aux sources : naissance en Gruyère, à Estavannens, au sein d’une famille paysanne de 7 enfants. Dans cette joyeuse tribu, elle apprend le partage, le sens du travail 7 jours sur 7, l’importance des produits et de la tradition, toutes qualités bien utiles lorsqu’on dirige une brigade de 20 cuisiniers. Avec sa mère, maîtresse d’école ménagère, elle fait le pain et la cuchaule, s’initie aux mystères de la cuisson. Très vite, très jeune, à 4 ou 5 ans, elle rêve de devenir cuisinière. Adolescente, elle fréquente le Technicum de Fribourg, « dirigé par des bonnes sœurs » et s’y ennuie. Elle décide alors de se mettre en quête d’une place d’apprentissage de cuisinière. Inutile d’insister en Suisse romande : « Pas de femmes en cuisine ! » et c’est finalement à Rheinfelden, sur les rives du Rhin, qu’elle sera sacrée première cuisinière diplômée de Suisse !

Irma Dütsch a aujourd’hui remis son restaurant. L’imaginez-vous à la retraite ? Vous n’y êtes pas, c’est une expression et un état qu’elle ne connaît pas ! Aussi, avec un peu de chance, la retrouverez-vous, toujours audacieuse et inventive, sur des bateaux de croisière ou à Moscou, Singapour et Tokyo. Conseillère-consultante avec le souci de transmettre son savoir parce que, dit-elle simplement, « la vie continue. »

A la question de Jacques Poget : « Le fait de considérer qu’une grande partie de votre vie est derrière vous, cela vous laisse-t-il une amertume ? » Irma Dütsch a cette jolie réponse : « Bien sûr que tu es toujours triste de voir que les années avancent mais je pense qu’il y a une lumière. J’espère mourir en bonne santé et, surtout, avant mon homme. Je pense que, là-haut, il y a beaucoup de monde qui m’attend et me prépare un grand repas. Il y aura de l’opéra (qu’elle aime tant) et du vieux jazz. Quand j’arriverai là-haut, je serai la princesse. »

Ce qu’elle a toujours été.

Patrick Ferla

 

Horaires et dates
18h
le 24 mars 2018

Tarifs
entrée libre
Réservations
+41(0)27 203 21 11
Réserver en ligne
En plus
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Veuillez remplir les champs