les cours d'eau, architectes du paysage
le 30 novembre 2017

Lieu: Petite Salle

De tous temps, les cours d'eau dessinent nos paysages, rythment nos vies, conditionnent nos déplacements et sont même devenus noms de famille (Torrent, Rivière, Moulin, etc). Qu'ils soient bisses, fleuves, torrents, rivières, ils sont sources de vie. Au cours de son histoire, l'homme a tenté de les maîtriser, de les canaliser et de s'en approprier les berges. Les cours d'eau du Valais continuent à créer notre paysage. 

Ce café-philo va interroger notre rapport à cette eau qui bouge et nous bouscule parfois, à notre manière de vivre avec cet élément essentiel à la vie, à nos vies. Riverains, citoyens, amoureux de la nature, nous sommes tous concernés par l'être et le devenir de nos cours d'eau.

 Avec :

Muriel Borgeat-Theler, historienne, FDDM et Association Mémoires du Rhône

Anne Rivière-Honegger, géographe, CNRS Lyon

Philippe Valette, géographe, Université Toulouse - Jean Jaurès

Animation : Isabelle Pannatier  

 

Organisé en collaboration avec la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM) et lAssociation Mémoires du Rhône dans le cadre du colloque Mémoires du Rhône et de l'exposition Radical Biotope de Séverin Guelpa

 

Muriel Borgeat-Theler

Historienne, coordinatrice « culture, formation et recherche – Rhône », FDDM

En tant qu’historienne, Muriel Borgeat-Theler participe au projet de recherche « Sources du Rhône », soutenu par les Archives de l’Etat du Valais et la FDDM. Elle a rédigé et illustré plusieurs articles sur le fleuve. Depuis 2013, elle coordonne les projets en lien avec le Rhône dans les domaines de la culture, de la formation et de la recherche. Elle collabore à des actions de médiation culturelle et scientifique et se rend dans les écoles pour sensibiliser les jeunes au développement durable.

 

Anne Honegger-Rivière

Géographe, directrice de recherches au CNRS, Lyon 

Ses domaines de recherche, en géographie et environnement, portent sur l’interface homme/nature, la dynamique des territoires, les paysages, la gestion et les pratiques collectives de l’eau. Elle mène des recherches sur l’évolution de la gouvernance de l’eau, sur la perception des risques hydrologiques et des paysages fluviaux, sur les pressions sur les organismes fluviaux, ainsi que sur les paysages et patrimoines des rivières. Elle anime notamment l’axe « Observation sociale des territoires et des objets  fluviaux » au sein de la Zone Atelier du bassin du Rhône (ZABR) et dans ce cadre porte une réflexion sur les interactions entre politiques publiques et recherche.

   

Philippe Valette

Géographe, maître de conférences à UniToulouse 

Philippe Valette développe une approche géo-historique des paysages et environnement fluviaux. Il s’intéresse notamment à la dynamique et à la gestion actuelle des cours d’eau et du risque d’inondation, à l’impact des activités humaines sur les hydrosystèmes. Spécialiste du renouveau des cours d’eau en ville et du rapport ville/fleuve, il observe également l’adaptation des sociétés riveraines des cours d’eau au changement climatique.

 

Horaires et dates
20h30
le 30 novembre 2017

Tarifs
Entrée libre, chapeau à la sortie
Réservations
+41(0)27 203 21 11
Réserver en ligne
Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  


Veuillez remplir les champs