Po-Djama et les Gnawa de Marrakech
Ethno-Jazz
le 13 novembre 1999

Organisé par l'Association DoUGoULA


  • Mahjoub Khalmou: gueinbri, percussions, chant
  • Hassan Ait Hmitti: qraqech, per cussions, chant
  • Ahrned Sadik cl Moubarik: qraquech, percussions, chant
  • Anne Florence Schneider: chant
  • Claude Schneider: guitare, mandoline
  • Jean-Philippe Zwahlen: guitare
Formé en 1996, le trio Po-Djama a sorti son premier CD en avril 1998. Po-Djama est en fait un groupe de jazz virtuose, poétique et drolatique avec son subtil patchwork musical et un travail d’orfèvre qui demande un doigté particulier pour marier les matériaux musicaux les plus divers. «Utilisant une palette de couleurs complète, Po-Djama fait résonner de riches airs sobres, empruntant au jazz le sens des libertés, à la chanson l'engagementdu sens et au rock l'énergie qui nourrit les élans ainsi créés (...)"

Touchés par la force d’une tradition, le trio rencontre les Gnawa de Marrakech. Les Gnawa se sont constitués en confréries à travers le Maroc. Maîtres musiciens joueurs de crotales, ils sont aussi des voyantsthérapeutes, des médiums et des adeptes d’un rite de possession syncrétique, où se mêlent à la fois des apports africains et arabo-berbères.

Les Gnawa jouent une musique de transe réellement hypnotique, marquée par des mélodies sintir rythmées, aux tonalités graves, des chants sous forme de ques tions-réponse, des claquements de mains et de cymbales appe lées qaradish. Pendant le rite Gnawa nommé «lila» et se déroulant la nuit, les adeptes s’adonnent à la pratique de danses de possession et à la transe.

Le résultat de cette rencontre, de ce travail commun effectué pour une part dans la médina de Marrakech, constitue un point de rencontre entre l’exploration jazz et la transe dardeba.

Horaires et dates
21.00
le 13 novembre 1999

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs