Podjama et les Gnawa de Marrakech
le 6 octobre 2001


  • Podjama : Anne-Florence, voix
  • Jean-Philippe Zwahlen, guitare, bendr
  • Claude Schneider, mandoline et guitare
  •  Les Gnawa : Ahmed Sadik el Moubarik, voix, crotales, tabal Mahjoub Khalmou, voix, guembri, tabal Hassan Ait Hemtti, voix, crotale
Deux mondes s’approchent, se reconnaissent, s’ajustent et s’épousent sans se violer ni se limiter. Trois Helvètes ont rencontré trois musiciens marocains de la très sollicitée confrérie des Gnawa, guérisseurs descendants des esclaves africains du Sahara.

Leur rapprochement s’esquisse dans un respect mutuel, jouant avec subtilité sur l’échange des plans. Ainsi, les Gnawa qui, d’abord accueillants, dressent les fonds, enflamment par la voix et sa puissance d’arrachement une musique dès lors peut autoriser l’apparition d’une guitare électrique. Progressivement, celle-ci dépouillera ses accents africains pour s’ensauvager en choruses saturés. Au bout du compte, l’osmose est totale. Guitare acoustique ou mandoline étoffent ici les magnifiques cordes sèches, graves et infiniment douces du guembri, alors que les voix se relaient arbre généalogique.

Horaires et dates
21.30
le 6 octobre 2001

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs