Voie sensible
le 10 mai 2002


 
  • Maryse Bétrisey voix,
  • Christian zufferey piano, compositions,
  • Pascal Walpen trompette bugle.
  • Moreno Antognini basse électrique, électronique et arrangements,
  • Nicolas Monguzzi batterie, petite percussion.

Textes de Rainer Maria Rilke, Marc Biderbost et Marie Bétrisey

En 1996, le 5tet Voie sensible se présente en tournée sur les scènes suisses romandes. Succès, CD l’année suivante et nouvelles tournées. Août 2000, création sur des textes de Rilke. Présenté au festival de Sierre, le spectacle enthousiasme. La même année, c’est sur les textes de Marc Biderbost que Christian Zufferey compose. Les mains frappent un rythme sur la peau, la musique commence. Maryse Bétrisey chante l’histoire des mains. Puis vient le temps d’une mélodie passagère,., La vie du poète touche à sa fin et les textes de Rilke nous emmènent au-delà. Marc a le blues, ses textes le disent: Sans toi, les nuits sont noires. Le soleil rare, ma foi. Sans toi les nuits de foires se font bazar crois-moi. Ou alors, au départ, un piano, une voix. Le texte donne forme au son et le son module le texte. La basse consolide les fondations, donne du corps et de la rondeur. La batterie stimule les rythmes alors que la trompette s’envole, agace puis se pose. À la fois chansons à texte et pièce instrumentale, quelques fois improvisée, la musique de Voie sensible est expressionniste.

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs