Didier Blondeau
Dessins
du 19 décembre 2006 au 28 janvier 2007


Originaire de Blois mais vivant et travaillant à Besançon, Didier Blondeau a bénéficié durant six mois de la résidence d’artistes de la Ferme-Asile, soutenue par l’Etat du Valais. Une exposition lui est consacrée avant son retour en France, à la fin décembre.
La démarche de Didier Blondeau est liée à « une expérience immédiate et instinctive d’un territoire où le temps d’être, le temps de faire, ce vécu restauré, pour reprendre les termes de Cueco, font appel à une discipline dans le travail, à un rapport de forces. »
« Mes dessins « sur le motif », comme mémoire graphique d’un lieu, une restitution de sa sonorité, traitent de la vie dans l’immobilité, du paradoxe du moment et de la durée. Les compositions en noir et blanc où s’entremêlent parfois la clarté, l’obscurité et l’ombre, la lumière en transition indiscernable, laissent ainsi les choses représentées aux limites de la perceptibilité. »
En plus
Partager :  

Veuillez remplir les champs