Eloge des contingences volatiles
[Ce qu'on croise mais qu'on ne regarde pas]
du 6 février 2014 au 27 avril 2014

Pierre-Philippe Hofmann
Vernissage le 6 février à 18h


 

Stand by

Cette série est un projet continu que l'artiste mène depuis 15 ans environs. Il n'est pas lié à un sujet particulier... ou bien, il serait plus juste de considérer que le sujet de cette série, c'est précisément la façon de la produire. Chaque image est réalisée au moyen format, sur pied. Elle délimite un champ d'action, un lieu de tous les possibles, un espace (comme une scène au théâtre), où les choses viendront peut-être s'inscrire. Il pourra alors s'agir d'actions, d'éléments propres à la composition de l'image.

C'est, pour son auteur, une façon de pratiquer un exercice rituel, centré sur l'attente, un certain flottement spirituel. L'idée est donc d'accepter les choses comme elles se présentent, si elles se présentent. L'attente peut être longue, parfois très longue, sans garantie de résultat. Parfois, il n'y a rien, pas de déclenchement. N'en est-ce pas pour autant une réussite, celle d'une expérience de l'attente?

Cette recherche est aussi pour Pierre-Philippe Hofmann l'occasion de manifester tous ses ressentiments à l'égard des usages de la photographie qu'il ne défend pas, celle qui traque la réalité, la contraint, l'enjolive, la caricature... en plaçant le regard de l'auteur au-dessus de tout principe d'humilité et de soumission à la pure cause du réel.

 

Pierre-Philippe Hofmann [1976 - Bruxelles] est photographe, vidéaste et plasticien. Il se consacre au paysage et entreprend de décrire les deux pays auxquels il est le plus lié en les traversant de part en part à pied : La Belgique et la Suisse. Il consacre 6 ans à la réalisation de son projet Lieux Communs en Belgique et entreprend un projet similaire en Suisse, pays dont il est originaire. Lieux Communs a fait l’objet d’une publication chez ARP Editions, a été récompensé du prix du Parlement de la Communauté Française et a été présenté au Centre International pour la Ville et l’Architecture (Bruxelles), ainsi qu’au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Le volet suisse, pour lequel il bénéficie de plusieurs résidences d’artiste en Suisse (Stein am Rhein & Solothurn en 2012, Sion en 2013-14) a été présenté sous la forme transitoire d’une vaste installation vidéo au Photoforum Pasquart de Bienne. Il sera prochainement visible en Suisse dans son intégralité. D'autres projets plus ponctuels s'inscrivent dans une tradition conceptuelle et - non sans humour - interrogent notre environnement immédiat.

Horaires et dates
Ma-Sa : 10h30 » 24h00
Di : 10h30 » 15h00
du 6 février 2014 au 27 avril 2014

Renseignements
+41(0)27 203 21 11
info@ferme-asile.ch
Partager :  

Veuillez remplir les champs