Poursuivant l’exploration de la voix dans le champ chorégraphique, la chorale en mouvement à l’œuvre dans Liquid Families mêle performeur·se·s professionnel·le·s et amateur·rice·s. Durant plusieurs heures, Liquid Families explore les mécanismes de collaboration et construit une installation conçue avec les plasticien·ne·s Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger. Cadrée par un processus précis et une écoute essentielle, Liquid Families tente la formation d’un groupe dont l’harmonie des gestes chorégraphiques et des voix est telle, que la transformation bien qu’improvisée est vécue par toutes et tous simultanément.

À l’image du rituel, l’important ici est le processus — la coopération et la création d’une communauté provisoire où voix et mouvement sont reliés pour faire du corps un instrument total.

 

Pour la reprise de la performance participative Liquid Families à la Ferme-Asile, la chorégraphe Nicole Seiler cherche à constituer un chœur de chanteur·euse·s / performeur·euse·s amateur·trice·s.

Sur près de 6 mois, les participant·e·s se retrouveront un week-end par mois pour co-créer, avec des artistes professionnel·le·s (Nicole Seiler et An Chen), une performance mêlant chant, chorégraphie et installation qui sera dévoilée au public les 21 et 22 septembre 2024.

Vous aimez faire des expériences avec votre voix et êtes intéressé·e·s à vous investir dans une création pluridisciplinaire d’artistes reconnu·e·s ? Rejoignez-nous le 6 ou 7 avril 2024 pour rencontrer la chorégraphe Nicole Seiler et la cheffe de chœur et formatrice vocale An Chen. Elles présenteront le projet et leurs méthodes de travail lors d’un atelier.

Plus d’infos ici

 

Projet Art en Partage
Avec le soutien culturel du Canton du Valais

 

Poursuivant l’exploration de la voix dans le champ chorégraphique, la chorale en mouvement à l’œuvre dans Liquid Families mêle performeur·se·s professionnel·le·s et amateur·rice·s. Durant plusieurs heures, Liquid Families explore les mécanismes de collaboration et construit une installation conçue avec les plasticien·ne·s Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger. Cadrée par un processus précis et une écoute essentielle, Liquid Families tente la formation d’un groupe dont l’harmonie des gestes chorégraphiques et des voix est telle, que la transformation bien qu’improvisée est vécue par toutes et tous simultanément.

À l’image du rituel, l’important ici est le processus — la coopération et la création d’une communauté provisoire où voix et mouvement sont reliés pour faire du corps un instrument total.

 

Pour la reprise de la performance participative Liquid Families à la Ferme-Asile, la chorégraphe Nicole Seiler cherche à constituer un chœur de chanteur·euse·s / performeur·euse·s amateur·trice·s.

Sur près de 6 mois, les participant·e·s se retrouveront un week-end par mois pour co-créer, avec des artistes professionnel·le·s (Nicole Seiler et An Chen), une performance mêlant chant, chorégraphie et installation qui sera dévoilée au public les 21 et 22 septembre 2024.

Vous aimez faire des expériences avec votre voix et êtes intéressé·e·s à vous investir dans une création pluridisciplinaire d’artistes reconnu·e·s ? Rejoignez-nous le 6 ou 7 avril 2024 pour rencontrer la chorégraphe Nicole Seiler et la cheffe de chœur et formatrice vocale An Chen. Elles présenteront le projet et leurs méthodes de travail lors d’un atelier.

Plus d’infos ici

 

Projet Art en Partage
Avec le soutien culturel du Canton du Valais

 

Nicole Seiler : Conception et chorégraphie

 

Née en 1970 à Zurich, Nicole Seiler se forme en danse et en théâtre à la Scuola Teatro Dimitri à Verscio (CH), à la Vlaamse Dansacademie à Bruges (B) et à Rudra Béjart à Lausanne (CH). En tant qu’interprète, elle collabore à de multiples créations de Philippe Lizon, Omar Porras, Guilherme Botelho, Philippe Saire et Massimo Furlan en Suisse et à l’étranger. Nicole Seiler crée sa compagnie en 2002 et, depuis 2004, elle rencontre une diffusion internationale.

 

En 2009, Nicole Seiler remporte le Prix Culturel Vaudois Danse par la Fondation Vaudoise pour la Culture et, en 2021, elle est récompensée par le Prix Suisse des Arts de la Scène.

 

Nicole Seiler est régulièrement invitée à enseigner, à donner des stages et des masterclass ainsi qu’à participer à des forums et des symposiums dans le monde entier. Parallèlement à son travail de chorégraphe, Nicole Seiler s’intéresse aussi aux questions de politiques culturelles. Au fil des années elle a fait partie de jurys et de différents comités d’associations et conseils de fondation ou d’administration tels que Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Danse Suisse, far° festival des arts vivants Nyon, SSA – Société Suisse des Auteurs, etc. Depuis 2018 Nicole Seiler est co-programmatrice à l’ADN Danse Neuchâtel.

 

 

Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger : Installation

 

Depuis 1997, ils co-créent des installations immersives in situ. Transformation, prolifération et cristallisation fonctionnent comme des composantes à part entière de leur œuvre, qui se métamorphose au gré des réactions chimiques qui s’y développent. Les spectateur·rice·s sont invitées à plonger dans un univers végétal fantastique, ou à participer à des expériences qui éveillent leurs sens et leur esprit. Les installations des artistes, aussi troublantes qu’envoûtantes, tissent des liens entre des mondes antagonistes, proposant d’observer l’étrange laboratoire du vivant avec sa biodiversité et de réfléchir aux notions de fertilité et de croissance.

 

Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger ont participé à l’Expo02 avec la gigantesque «Heimatmaschine». À la Biennale de Venise 2003, ils ont représenté la Suisse avec un délicat «Falling Garden» à l’intérieur de l’église de San Stae. Ils ont proposé d’autres installations au 21st Century Museum de Kanazawa au Japon, dans la bibliothèque baroque de Saint-Gall, à la Biennale d’art contemporain de Séville, à la Biennale de Moscou et plus récemment au Kunsthaus de Bregenz. Leur installation permanente «Vegetative Nervous System» est présentée au Museum Kunstpalast de Düsseldorf.

 

 

An Chen : Cheffe de chœur et travail des voix

 

Née en 1971, An Chen se forme en chant d’après la méthode de voix Valborg Werbeck-Svärdström, ainsi qu’auprès de David Goldsworthy (GB) et Marianne Le Tron (F) qui pratiquent la méthode Roy Hart. Elle est musicienne indépendante et se produit sur scène dans plusieurs ensembles et formations de musique. Elle joue la Gouna, un cello transformé, qui a été développé et construit pour elle en 1999 par Beat Weyeneth. Elle est également coach et professeure de voix. Elle donne des cours de groupes et individuels et collabore étroitement avec des danseur·se·s professionnel·le·s ainsi qu’avec des art-thérapeutes.

 

Elle dirige également plusieurs formations de chœurs, notamment Chor im Hof à Bern, l’Ensemble Mohnrot à Bienne et le Trachtenchor à Büetigen/Orpund.

dates et horaires

samedi 21 septembre à 18h, dimanche 22 septembre à 16h

durée : env. 3h30 (avec possibilité d’entrer et de sortir)

tarifs

  • Normal

    30.–

  • Membre/ Etudiant·e/apprenti·e/AI/AVS/Chômage/CarteCulture

    20.–

gratuit pour

AG culturel/Pass Bienvenue/ABOBO/Enfants jusqu'à 16 ans

EN PARTENARIAT AVEC